Atelier d’écriture – Saint Ranieri

Sassetta_-_The_blessed_Ranieri_frees_the_poors_from_a_jail_Florence_-_LouvreSaint Ranieri libère les pauvres de Florence, Sasseta, 1437-1444. Musée du Louvre.

Matière brute du ciel sanglant, bois et or. Le silence d’un tabou que chacun a décoré de ses fantasmes, et qui se dépouille d’un coup, obscène.
Résurgence, régurgitation, accouchement d’un vieux bébé. Les fariboles se font silencieuses, la farandole se désintègre, évidence aveuglante du vide, la parabole a perdu sa moralité.
Le geste auguste ne fait pas renaître, il officialise. C’était beaucoup de souffrance ce noir silence. Un long repli. La porte n’est même pas fermée alors il est encore plus héroïque de s’évader.
Vieux tabou gris transgressé, évasion des fantasmes longtemps tus, les bonnes gens se détournent, se réfugient.Un cri jaillit de a roche, c’est une affirmation.
Écoulement, évasion non dissimulée. Les espaces fermés se trouent donc? Tandis que e monde virevolte. C’est un miracle! C’est un scandale…
Non, c’est un passage. Non, c’est une revendication. C’est une affirmation.

Atelier conduit par Cécile Portier