Atelier d’écriture – Boscoréale et Braque

1_1_1275  crbst_16_20mus_C3_A9e_20du_20louvre_99_20copieskeleton_cupsm

Extraction du métal souterrain, gisement convoité que l’on a mis au jour à grand peine, que l’on a fondu, transformé en vaisselle ouvragée ;

L’argenterie retourne sous terre, ensevelie à nouveau sous les cendres du Vésuve après la catastrophe ;

Trésor du patricien, qui ne lui acheta pas la survie, qu’il aurait fondu en cas de besoin ;

C’est lui dont la chair s’est décomposée ; les coupes et les cuillères ont demeuré ;

Noire destinée des objets, qu’une noire colombe salue avec ironie ;

Petits squelettes dansants au bord des coupes, pleins de rien sous le volume évidé de leurs os ;

Vide des objets devenus inutiles qu’emporte le bleu sous-marin du ciel ;

Tandis que colliers et bracelets n’ornent nul bras, nul buste ;

Vitrine sans vie ;

Danse macabre des petits squelettes espiègles évidés du volume de leur chair ;

Petits memento mori qui disent « bois ! », qui disent « vis encore ! » ;

Squelettes en excroissance, mignonnement monstrueux, qui narguent là-haut des angelots sacrifiés, cupidons fessus ensevelis sous du noir matiéré ;

Et les visiteurs qui passent rapidement, aimantés par une Joconde qu’ils photographieront sans tenter de converser avec elle.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s